Yann Legros – Millionnaire Musclé & Marketeur
  • eMMM sur Facebook
  • Regardez la chaine YouTube de eMMM
  • Regardez les épisodes eMMM PodCast iTunes

151: 18722€ avec cette stratégie marketing RINGARD



CLIQUEZ ICI pour aller directement à l’épisode marketing vidéo de la TRIBU


Le jour où j’ai perdu mes meilleurs amis

(Suite de l’article précédent…)
Tout a commencé par une journée pluvieuse. A 2h30 du matin. Pour tout vous dire, je n’avais pas dormi la veille. En théorie, cette journée n’avait pas vraiment commencé.

Vers 2h30 du matin, tout le monde commençait à s’agiter. J’ai compris qu’il fallait que je m’y mette aussi.
Je devais être prêt pour 7h00. J’avais donc 4h30 pour me préparer. Certains diront que c’est beaucoup. Je vous dirait que non. Je n’ai pas vu le temps se dérouler.

La raison?
Beaucoup de bousculade. Une mauvaise organisation. Impossible de savoir à quelle heure je pourrai prendre une douche. Tant il y avait de monde qui se pressait devant la porte.
Finalement je suis prêt avant l’heure. Comme à mon habitude. Et j’attends mes amis.

Soucieux de leur confort dans un pays aux coutumes qu’ils ne connaissent pas. J’ai jugé bon de leur faire parvenir un chauffeur. Pour m’assurer qu’ils ne se perdent pas. Et qu’ils soient présent, à mes cotés pour cette journée. A l’heure prévue.

Cette journée? Elle était importante pour moi. Et vous comprendrez pourquoi en lisant les lignes qui suivent

En fait, la préparation de cette journée avait commencé depuis quelques mois. Ca a été un peu comme une course. Une course contre le temps. Ou plutôt un parcours.
Mais pas le parcours avec des fleurs qui vous partagent leurs plus belles senteurs. Plutôt le parcours du combatant de l’enfer.

Pourquoi?
J’habite dans un pays laxiste. La Thaïlande. C’est un pays où tout le monde dit oui. A tout. Même quand ils n’ont aucune notion de la faisabilité. Même quand ils n’ont pas compris la demande. Même quand ils savent qu’ils doivent dire non. Car il ne pourront jamais tenir leurs engagements.

Et c’est ce qu’ils ont naturellement fait avec moi. Pris des engagements qu’ils n’ont pas su tenir.

M’approchant de cette journée attendue, j’ai du vérifier que tout se déroulait comme prévu.
Bien évidemment, ce n’était pas le cas.

Moi qui suis d’un naturel sans stress, je me suis mis à stresser un peu. Beaucoup. Passionnément. A la folie!
Surtout que 15 jours avant la date fatidique, j’avais mon père et sa femme chez moi. Et ma fille de 5 ans. Qui me demandait plus d’attention que de raison.

J’ai pris naturellement la décision de donner mes priorités à la réussite de cette journée. Car beaucoup de personnes qui comptent pour moi ont fait le déplacement pour y assister.

Résultat?
J’ai perdu 5 kilos en moins de 15 jours.

Le jour je m’agitais dans tous les sens. Afin de trouver des partenaires soucieux d’un respect de leurs engagements.
La nuit, je ne dormais presque pas. Car ma fille était malade. Et avait le sommeil agité.

Au final?
J’ai réussi à faire en sorte que cette journée se passe du mieux que j’ai pu. Et j’étais fier de ce que j’ai pu accomplir en si peu de temps. Avec de si nombreux obstacles.

La matinée avait commencée comme prévu. A 7h00. La pluie avait cessé. Pour laisser place à une chaleur torride.
Pas de clim. Une tissu lourd et collant. Directement au contact de ma peau humide.
C’est comme ça que se sont déroulées les 5 premières heures de cette journée.

A l’heure du déjeuner, j’avais encore beaucoup de choses à gérer. Pour m’assurer que la fin de journée se déroule comme prévu.
Je n’ai pas eu le temps de déjeuner. D’ailleurs, il ne restait plus de nourriture pour moi. Car il y avait un peu plus de 1 000 personnes qui ont participé à ce déjeuner.

Après que tout le monde soit parti, avec mon chauffeur, afin de se reposer. Il fallait que je me rendre à l’emplacement où se déroulerait l’événement du soir.

Je ne sais toujours pas comment j’ai pu tenir le coup. Pas de petit déjeuner. Pas de déjeuner. Une nuit blanche. Une chaleur torride…C’était sans doute l’excitation du moment. Et mon engagement à toujours faire les choses correctement.

La préparation de l’événement du soir s’est terminée juste avant l’heure officielle. Ca m’a pris plus de temps que prévu.

Pourquoi?
Ces laxistes ne comprenaient toujours pas ce qu’ils étaient censé faire. Au moment où ils étaient censé le faire.

Mes amis sont arrivés à l’heure. Mon chauffeur avait pris soin de ce détail.
Et moi? J’étais prêt à les recevoir. Fatigué. Et motivé.

La soirée pouvait commencer. Je n’ai pas pu contenir mes émotions au moment de remercier amis et famille de leur présence. Fatigue et stress y ont contribué.

Finalement la soirée s’est terminée plus tôt que prévue. Même après avoir donné des recommandations pour que ce ne soit pas le cas. J’ai même été payer un forfait supplémentaire. Afin de faire durer la soirée plus longtemps. Naturellement ça n’a pas été le cas.

Chose importante:
J’ai pu enfin avaler un peu de nourriture.

Pour ma part, la soirée s’est presque déroulée comme je le souhaitais. Mis à part quelques grosses erreurs du staff.
Mais c’est le prix à payer quand on travaille avec des laxistes.

Ca faisait maintenant plus de 40 heures que je n’avais pas dormi. Comme moi, beaucoup de personnes étaient fatigués. Et avaient besoin de rentrer.

Mon chauffeur était déjà présent pour les ramener. Comment savait il que la soirée se terminerait à cette heure précise? C’est encore un mystère pour moi.
J’ai pu rentrer. Me reposer. Un peu. Afin de me lever tôt le lendemain matin. Pour rejoindre mes amis. Qui devaient repartir.

Le lendemain matin, c’est comme ci que je n’avais pas dormi. Moins de 5 heures de sommeil en 2 jours.

Ma priorité était de rejoindre mes amis. M’assurer qu’ils repartent bien. Et c’est ce que j’ai fait.

Voila pour ce qui est de mon point de vue. Un point de vue subjectif. Et je sais que j’ai pris les meilleures décisions. Parmi les choix que j’ai eu. Et que je referai sans doute la même chose. Si l’occasion se présentait de nouveau.

Pour ce qui est du point de vue de mes amis, tout m’a été reproché:

  • le temps: je n’en ai pas assez passé à leurs cotés
  • le confort du chauffeur: ils auraient préféré avoir une autre option
  • le confort de l’habitation
  • l’organisation de la journée
  • la fin prématurée de la soirée
  • le non confort du véhicule les ramenant. (Oui le chauffeur laxiste s’est trompé.)

Depuis ce jour, mes amis me méprisent. Et ne m’adressent plus la parole.

Ce jour c’était le 26 octobre 2014. Le jour de mon mariage. Le jour où j’ai perdu mes meilleurs amis. Qui étaient aussi mes témoins de mariage.
(A suivre…)


CLIQUEZ ICI pour regarder l’épisode marketing vidéo de la TRIBU

Toutes les formations:

Cliquez pour voir la liste de toutes les formations pour la création de votre business sur internet...

Les derniers articles:

Articles au hasard:

  • 3 jours pour encaisser vos 1ers euros
  • Video de mes vacances: Bien travailler pour se divertir
  • 1089: Comment Vendre En Affiliation
  • 396: Idée De BUSINESS A Exploiter
  • Yann Legros, tu parles d’un pro…
  • Comment travailler moins
  • 183: Comment ACHETER des clients?
  • Témoignages Sexistes
  • 014: Comment transformer 1€ en 1,50€ (systématiquement)
  • 50% d’inscrits (minimum) sur votre mailing liste?
  •